Le Parlement Européen reconnaît le rôle essentiel du mentorat pour lutter contre les inégalités et appelle à valoriser les compétences acquises par les mentors

Le Parlement Européen reconnaît le rôle essentiel du mentorat pour lutter contre les inégalités et appelle à valoriser les compétences acquises par les mentors
15 novembre 2021 Collectif Mentorat

Par le vote d’un rapport d’initiative sur l’Espace Européen de l’Education, c’est la pratique du mentorat et la reconnaissance de ses bénéfices qui sont reconnues par le Parlement Européen.

Pour la première fois de l’histoire de l’Union Européenne, l’Espace Européen de l’Education s’inscrit dans une stratégie globale sur l’éducation et la formation pour faire de l’Europe une puissance éducative. Cela traduit la montée en puissance des sujets éducatifs et de formation perçus comme stratégique dans l’agenda européen.

Lors de la session plénière des 10 et 11 novembre 2021, un rapport d’initiative a été présenté sur “l’espace européen de l’éducation : une approche globale commune”, par la rapporteure, Michaela ŠOJDROVÁ, et approuvé par les députés européens à une large majorité.

A l’initiative de la députée européenne Ilana CICUREL, ce texte “pousse en faveur d’un cadre européen des compétences civiques et sociales qui valorise, promeut et reconnaît les avantages de pratiques telles que le mentorat” et “souligne le rôle éminent de l’apprentissage non-formel et informel au même titre que le bénévolat ainsi que la reconnaissance de leurs résultats, et appelle la Commission européennes et les États membres à promouvoir les soft skills dans l’Union.”

Cette reconnaissance du mentorat, de ses bénéfices et de son impact au niveau européen est une excellente nouvelle, dont se félicite le Collectif Mentorat. Après l’annonce en mars 2021 du lancement du plan 1 jeune 1 mentor par le Président de la République, c’est une nouvelle étape vers l’inclusion du mentorat dans les politiques publiques éducatives qui est franchie avec ce vote au Parlement Européen. Une dynamique encourageante que nous souhaitons poursuivre lors de la prochaine présidence française du Conseil de l’Union Européenne.

“Ce vote est un signal fort envoyé aux acteurs du mentorat à travers l’Europe”, affirme Nicolas Viennot, directeur du Collectif Mentorat. “Il reconnaît la pratique du mentorat comme essentielle pour mener des politiques éducatives complètes, valorise l’expertise des associations et des professionnels qui développent des programmes de mentorat, et s’engage vers la reconnaissance des compétences acquises par les mentors”.

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*