Le mentorat, une solution enfin plébiscitée par l’Etat

Le mentorat, une solution enfin plébiscitée par l’Etat
1 mars 2021 Collectif Mentorat

 

Le mentorat, une solution enfin plébiscitée par l’Etat

Le Président de la République a annoncé, ce 1er mars 2021 à Stains, de solides ambitions pour le développement du mentorat en France. Dans le prolongement des actions du Collectif Mentorat en faveur de l’égalité des chances, tout jeune qui en a besoin doit pouvoir se faire accompagner par un mentor

L’objectif est de passer de 30 000 jeunes accompagnés aujourd’hui à 100 000 fin 2021, le double fin 2022. La capacité du mentorat à lutter contre les inégalités sociales, éducatives ou territoriales ainsi que les risques de discriminations que subit la jeunesse est aujourd’hui largement démontrée : il est temps de passer à plus grande échelle et de développer un mentorat  bienveillant et inspirant

Ce plan mentorat, annoncé à l’occasion d’un événement à l’initiative de Thibaut Guilluy, Haut Commissaire à l’engagement des entreprises et à l’emploi, doit devenir un élément fondateur pour le Collectif Mentorat et ses associations membres qui promeuvent le mentorat depuis 15, 30 voire 50 ans.

Ericka Cogne, DG de Télémaque et Trésorière du Collectif Mentorat, a rappelé les principaux éléments de la définition européenne du mentorat :

  • Une relation interpersonnelle, bénévole, sur le moyen-long terme (au moins six mois), entre un jeune et un mentor, encadrée par une structure professionnelle.
  • En fonction de l’âge du mentoré, les objectifs peuvent porter sur l’accompagnement scolaire, l’orientation ou l’insertion professionnelle.
  • Les mentorés offrent des profils variés : élèves de maternelle ou d’élémentaire, collégiens, lycéens, étudiants ou jeunes salariés issus de territoires ruraux ou de quartiers sensibles, d’origine modeste.

Le terme “mentor” recouvre des réalités plurielles : lycéens chez Socrate, étudiants à l’Afev, les mentors peuvent aussi être salariés de grandes ou petites entreprises, fonctionnaires, en recherche d’emploi ou retraités comme à l’E.S.AProxitéTélémaqueNQTChemins d’avenirs ou Article 1.

Le Collectif Mentorat va continuer à se structurer pour aider les acteurs du mentorat à grandir plus rapidement et à essaimer leur savoir-faire. Composé de huit associations fondatrices, il a récemment accueilli quatre nouveaux membres : Kodiko, La Cravate solidaireSport dans la Ville et Talents Grand Paris.

Le Collectif Mentorat travaille de concert avec le Ministère du Travail et de l’Emploi pour mettre sur pied la plate-forme 1jeune1mentor évoquée par le Président de la République. Ce déploiement a été travaillé depuis plusieurs mois avec le Ministère de la Jeunesse. Nous souhaitons à présent préparer sa mise en œuvre avec les ministères de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la Ville et de la Fonction publique. Les entreprises vont jouer elles aussi, un rôle essentiel dans la réussite de ce plan, de l’accompagnement des associations et de la mobilisation des mentors.

La société civile est prête et heureuse de s’impliquer avec les pouvoirs publics pour co-construire cette ambition indispensable pour la jeunesse !

CONTACT PRESSE

Sylvia Tabet

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*